fbpx

A l’heure des plats canailles  proposés en kit chez Para ou chez Bobosse à des dépositaires de nourriture conviviale,  un vrai bistrot est devenu une denrée rare. Surtout quand il pousse le vice et la vertu à s’engager sur des spécialités charcutières et tripières qui demandent, outre du doigté, une vraie...

Nette amélioration à l’Hôtel Amour, institution bobo chic du neuvième arrondissement. Sans rien perdre de son originalité, cette adresse gagne sur deux tableaux qui méritent d’être signalés : la gentillesse de l’accueil et du service et la qualité de la cuisine facturée à prix sages si l’on se...