fbpx

Par

indonesia - bistrot asiatique à paris

A deux pas d’un quartier de Paris (entre le boulevard Saint-Michel et de la rue de Vaugirard) où les tables asiatiques jouent à touche-touche sur des concepts plus ou moins actuels, l’Indonésia fait carrément jeu à part. Cela vient sans doute de l’esprit qui habite cette adresse créée par quatre français et quatre indonésiens en 1982, une SCOP (une entreprise qui appartient à tous ses salariés) imaginée pour favoriser l’intégration et l’insertion de réfugiés indonésiens en France. Il y a aussi le choix du registre, indonésien bien sûr, résolument ancré dans la tradition, qui tient non seulement sa promesse de voyage et met des saveurs sur une cuisine asiatique finalement peu connue. Le cadre un peu folklo (façon bistrot) reflète bien cette démarche originale ; presque associative. Et, mis à part un flottement au niveau de l’accueil lors de ma visite, je dois dire que j’ai été agréablement surpris. D’abord par le côté pédagogique de la carte (une ardoise) où chaque plat est clairement détaillé en français, ensuite par la qualité du conseil lors de la prise de commande et enfin par le crédo de l’Indonésia qui revendique une « cuisine 100% maison et sans glutamate, fruits & légumes de saison, produits frais ».

Indonesia - restaurant parisien à paris. affiche sumatra

Divisée entre les entrées (8€), les plats (16,50€) et les desserts (8€), l’offre se compose également de trois formules appelées « nasi rames » qui permettent, à partir d’une même assiette, de faire un tour de piste à des prix qui restent raisonnables (de 26,50 € à 34,50€). La plus chère permet de tout goûter. Je ne vais pas vous citer chacun des plats, mais ce qu’il faut retenir c’est qu’il y a ici une cuisine authentique, généreuse, sans chichi et vraiment intéressante. Avec des goûts bien définis, des associations de saveurs singulières et bonnes, parfois très bonnes, que vous retrouverez peut-être (la carte est renouvelée régulièrement) avec le bœuf mijoté à la crème de coco et trois épices sauce aigre douce et riz ; les brochettes de poulets sauce au beurre de cacahuètes et tamarin, le poulet pané aux céréales sauce citronnelle, ou le bar entier cuit à la vapeur dans sa feuille de banane sauce à la mangue et noix de kéméri. Il n’y a guère que les desserts –rondelles de bananes au caramel et gingembre- qui ne passent pas la rampe, hormis peut-être pour les fans de desserts asiatiques. La carte de boisson propose cocktails, thé, infusion (bambou-ginger) et bière du pays. Mais elle est également ouverte aux vins français

Restaurant Indonesia, 12 Rue de Vaugirard, 75006 Paris. Téléphone : 01 43 25 70 22. www.indonesiaparis.fr

 

A propos de l'auteur

 

Laisser un commentaire

9 − 5 =