fbpx

Par

Les plus grands amateurs de chocolat sont les femmes. 47% d’entre elles déclarent l’adorer contre 39% des hommes. « Sensuel, envoûtant, doux », si le chocolat était un individu, il serait une femme pour 6 Français sur 10…

Répartition de la consommation française de chocolat en 2010 par catégorie de produits (en %)

Tablettes : 31%

Bonbons de chocolat, bouchées et rochers : 24%

Barres : 11%

Cacao en poudre : 15%

Pâtes à tartiner : 19%

(Source : Syndicat du Chocolat)

 

Aliment de notre quotidien, le chocolat prend une dimension toute autre quand vient le temps de la fête… En 2010, 33 000 tonnes de chocolat ont été vendues à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Et cet engouement ne faiblit pas : les ventes restent stables d’année en année (33 700 tonnes en 2009, 34 000 tonnes en 2008)². Forts de leur héritage chocolatier pluriséculaire, les Français sont de fins gourmets qui se distinguent du reste du monde. Ils affichent une certaine préférence pour le chocolat noir (au total 30% du chocolat consommé (5% en moyenne dans les autres pays européens) et leur consommation peut être qualifiée de raisonnable (la moyenne quotidienne par habitant est équivalente à un carré ou à un bonbon de chocolat).

Tablettes, bonbons, rochers, barre ,poudre ou pâte à tartiner, le chocolat est dégusté sous toutes ses formes. Mais pour les fêtes, ce sont les bouchées et les spécialités qui sont les vedettes.

Chaque pays a « son » chocolat, voici quelques clés pour ne pas se tromper.

Les Suisses mondialement connus pour leur chocolat au lait affectionnent une saveur douce, crémeuse, raffinée, avec une note à la fois amère et sucrée.

Les Belges aiment un chocolat de texture épaisse, enrichi de crème et de beurre.

Les Anglais sont fondus de confiseries très sucrées au chocolat au lait à la saveur caramélisée.

Ils sont également amateurs de recettes aux épices et aux fruits confits.

Les Allemands apprécient plus particulièrement un chocolat épais, onctueux et très sucré.

Les Italiens ont une relation plus charnelle avec le chocolat. Ils mêlent fondant et sensualité… avec les célèbres « Gianduja ».

Les Américains préfèrent un chocolat fort et granuleux.

Les Japonais sont adeptes du raffinement, mais apprécient encore peu le chocolat amer.

 

Le Syndicat du Chocolat regroupe plus de 70 chocolatiers français. L’ensemble de l’industrie chocolatière française emploie plus de 11 600 salariés en emplois directs et de nombreux salariés en emplois indirects. Elle participe à l’activité économique de l’ensemble des régions françaises. Les missions principales du Syndicat consistent à préserver et développer le savoir-faire du métier de chocolatier, ainsi que la qualité des produits.

Le Syndicat

Syndicat du Chocolat

Tél. : 01 44 77 85 85

A propos de l'auteur

 

Laisser un commentaire

neuf − 3 =