fbpx

Par


Astair, c’est le nom de ce restaurant parisien qui s’est fait remarquer il y a quelques mois en invitant le grand chef Gilles Goujon à signer quelques plats de sa carte.

Une belle idée en effet, mais qui n’est malheureusement plus d’actualité. Reste un décor assez unique entre tradition et touches contemporaines plutôt bien vues, dans l’une des plus séduisantes artères de Paris : le Passage des Panoramas, juste derrière le Théâtre des Variétés. Un emplacement de rêve pour qui aime Paris, son atmosphère intemporelle.

Sur la carte, une promesse festive – redonner envie aux parisiens d’aller manger des escargots sur un air de jazz- et des plats assez traditionnels, façon bistrot chic, attirent l’attention. Qu’en dire ? Pas suffisamment de quoi nous donner l’envie d’y retourner au regard d’un œuf parfait qui n’avait pas grand-chose à dire sur une poêlée de champignons un peu trop détrempée, deux rondelles de foie gras curieusement flanquées de cornichons – un clin d’œil sans doute-, un tartare de bœuf fumé très convenable et une côte de cochon fermier infusée au thym, de belle qualité et bien cuite. Mais voilà, il manquait (c’était l’heure du déjeuner) ce petit quelque chose en plus qui puisse correspondre à une addition plutôt soutenue : 125 € avec 2 coupes, 2 verres de vin et pas de dessert. Rien de grave pour cette maison bien tenue (service sympathique) par un propriétaire dont nous vous invitons à lire les superbes réponses faites aux clients mécontents sur TripAdvisor. Pour le coup, un vrai régal !

Astair 19 , passage des Panoramas, 75002 Paris

Menu : 25 € (e+p+d). Carte autour de 50 € hors boisson

Tél : 09 81 29 50 95

www.astair.paris

A propos de l'auteur

 

Laisser un commentaire

13 − 10 =