fbpx

Par

Il y a des exercices plus ou moins faciles dans la vie d’un restaurant et le repas de groupe en est un… assez délicat à gérer.  J’ai pu le vérifier aujourd’hui à déjeuner à la Maison Blanche (avenue Montaigne) où se réunissaient quelques uns des membres du jury du Trofémina, présidé cette année par Christine Kelly. Deux tables de 10 : deux sans faute. Vraiment et de l’avis de tous, ce qui est assez rare. Excellent tartare de dorade royale aiguisé par une émulsion de corail et poutargue, tout aussi bon suprême de volaille jaune des Landes rôti accompagné de conchiglionis farcis aux champignons, biscuit chaud au chocolat « Araguani »… La prestation était parfaite à tout point de vue. Et la salle -avec sa vue exceptionnelle sur les toits de Paris- affichait complet.

A propos de l'auteur

 

Laisser un commentaire

dix-neuf + 19 =