fbpx

Par

Roland Héguy, président de l'UMIH

Roland Héguy, président de l’UMIH

Un internaute a été condamné à 2 500 euros d’amende, plus 5 000 euros de frais, pour avoir rédigé un commentaire faux et malveillant visant un restaurant du groupe Bernard Loiseau à Dijon.

Alors que les sites qui accueillent les commentaires en ligne sur les hôtels et restaurants ressemblent de plus en plus à des dépotoirs où des anonymes peuvent déverser leur bile en toute impunité, lecoqgourmand.fr apprécie cette décision en formant le voeu qu’elle annonce une réforme profonde d’un système qui porte préjudice aux utilisateurs de ces sites qui prétendent “informer” (malgré les récentes réserves inscrites en tout petit à la fin de chaque commentaire chez Tripadvisor : “Cet avis est l’opinion subjective d’un membre de TripAdvisor et non de TripAdvisor LLC.”) . Nous ne sommes pas les seuls à être satisfaits.

 

C’est aussi le cas à l’UMIH (premier syndicat professionnel) où le président Roland Héguy a déclaré : ” Cette décision de justice renforce notre action pour rendre reductions-seniorsobligatoire pour les sites collectant, modérant ou diffusant des avis en ligne de consommateurs la norme AFNOR NF Z74-501 « Avis en ligne des consommateurs » qui a été publiée en juillet 2013 mais qui n’a malheureusement pas le résultat attendu car, après près de 2 ans de réunions auxquelles avait participé Tripadvisor, – qui offre aujourd’hui 250 millions d’avis dans le monde ! –  ce dernier n’avait pas souhaité adopter la norme. »  Dans son communiqué le syndicat précise : “L’hôtellerie et la restauration sont les deux secteurs d’activité générant le plus d’avis en ligne. Le message des professionnels, porté par l’UMIH, est très clair : oui aux vrais avis, non aux faux avis, non aux avis de faux consommateurs et non au chantage à l’avis. Les avis, positifs ou négatifs, doivent refléter une vraie expérience de consommation, sans diffamation, dénigrement ni injure. De leur côté, les consommateurs s’attendent à ce que les avis publiés soient réels et vérifiés. Le consommateur doit enfin être informé du degré de fiabilité des avis qu’il lit. ” Un avis pleinement partagé par Lecoq Gourmand.

A propos de l'auteur

 

Laisser un commentaire

dix-huit − 6 =