fbpx

Par

Ouvert depuis trois semaines par Claudio Puglia, le Ciccheti est une des bonnes découvertes de cette fin d’année. Située à deux pas du Boulevard des Batignolles,  La bonne surprise commence par le décor vraiment très réussi, contemporain et chaleureux, avec cuisine « à vue » qui permet de suivre la réalisation des plats. Et pour bien montrer que l’on ne triche pas, un bar à mi-hauteur avec chaises hautes permet à ceux que cela intéresse de suivre  de show culinaire au plus près.
Pour le reste, la carte s’amuse un peu des codes en favorisant la dégustation de petits plats multiples à prix maitrisés ; à choisir en mode  » petite dégustation » ou « vrai plat » sur une carte qui rassemble ce que l’Italie à de meilleur. Car c’est l’autre bonne surprise : la qualité est vraiment au rendez-vous et ce jusque dans les plus petits détails – pain fait maison, huile d’olive du maître des lieux… -. Vous vous ferez une idée par vous-même, sans doute, mais je peux vous recommander l’assiette de poulpe, poivrons rôtis et soupe de fenouil, l’épatante burratina accompagnée d’un haché de câpres, olive taggiasche, gingembre et mangue ou encore le saumon mariné en carpaccio à l’huile d’olive et sel noir.
J’en oublie, forcément, pour aller à l’essentiel  : différentes formules sont là pour faciliter l’initiation comme la « carte blanche » donnée au chef qui vous sera facturée 45 € pour une déclinaison de 5 ciccheti ou 59 € pour sept propositons. Un mot tout de même de la carte des vins naturellement italienne (belle sélection de vin au verre autour de 5 €) et les desserts qui ne trahissent pas le reste de la prestation. Franchement, cette table festive est à découvrir. N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé…
Formule déjeuner à 29 €
 Le Ciccheti 20 rue Clapeyron – 75008 Paris TEL : 01 45 22 45 15, ouvert tous les jours jusqu’à 22h  www.laromantica.fr 
A propos de l'auteur

Un Commentaire

  1. chaises / 18 mai 2015 at 4 h 17 min /Répondre

    Un article superbe, merci beaucoup. Marshall Sauvé

Laisser un commentaire

dix-huit + douze =