fbpx

Par

Aux portes de Paris, Vincennes fait plus parler d’elle pour sa qualité de vie que pour ses restaurants : pas de table étoilée, pas de stars des fourneaux… Et ce n’est pourtant pas la clientèle qui manque. Allez comprendre….  Cela dit, autour de la mairie et face au château, certaines adresses méritent d’être notées dans vos tablettes. C’est le cas du C02 proche de l’hôtel de ville mais aussi de l’Absolu, un restaurant brasserie au décor contemporain avec cour et terrasse. L’adresse est confortable, le personnel plutôt performant et la carte – aux prix très parisiens- réserve des plats qui, sans être imaginatifs, tiennent bien leurs promesses. C’était le cas avant hier en tout cas avec une poêlée de pleurottes qui aurait peut-être méritée d’être davantage saisie, un foie gras de canard (19 €) sans histoire et surtout un excellent tartare de charolais, net, goûteux et d’une fraîcheur irréprochable. Même le baba au rhum – un dessert piège- se sortait avec les honneurs de ce repas arrosé d’un rosé « Demoiselle Sans Gêne » qui, à 24 €, offrait quant à lui un bon rapport qualité-prix.  130adre € à trois pour ce repas 2 entrées, 3 plats, 3 desserts et une bouteille de vin.

A propos de l'auteur

 

Laisser un commentaire

neuf − 8 =