fbpx

Par

A 88 ans ce 18 juin, Michou est très certainement l’exception qui confirme la règle. Et si aucun observateur -faute de survivant- n’est capable de nous dire combien de bouteilles de Champagne l’homme en bleu a bu au long de sa carrière spectaculaire, on peut se dire avec certitude que c’est « beaucoup » et sans doute un peu trop. Mais pas suffisamment en tout cas -on peut parler de miracle- pour abattre le roi de Montmartre qui nous revient aujourd’hui avec une compilation de ses plus belles chansons, compilation à laquelle j’ai eu l’honneur de contribuer en écrivant l’inoubliable « Michou c’est qui », chanson qui permet à son interprète de prononcer son prénom une bonne cinquantaine de fois.

A ce jour tout a été dit sur le personnage, son parcours, son cabaret, son spectacle, ses rencontres et ses lubies. Et si les fidèles de la 1ère, 2ème et 3ème heure sont chaque année de moins en moins nombreux pour lui souhaiter un bon anniversaire, l’autre miracle de Michou c’est cette faculté qui est la sienne, encore et toujours, à se faire de nouveaux amis. Sans doute parce qu’il y a chez Michou -derrière certaines apparences- une forme de modernité à l’origine de beaucoup de choses. Et notamment de l’extravagante gay pride -revendications en moins.

A propos de l'auteur

 

Laisser un commentaire

quinze + cinq =