fbpx

Par

PINTO

Créé en 1957 par les parents de Gérard Pinto de retour du Maroc, cette épicerie montpelliéraine est un modèle du genre. On n’y trouve tout : la passion en plus. Et il en a fallu depuis 1976 à Gérard Pinto pour faire évoluer ce commerce familial créé au début pour répondre à la demande d’exotisme de la clientèle pied-noir désireuse de retrouver en France les parfums venus de l’autre côté de la Méditerranée. De l’exotisme à la torréfaction artisanale en passant les produits régionaux et par l’épicerie fine plus traditionnelle, Pinto a toujours fait office de précurseur dans la ville. Appréciée des chefs de cuisine  – les célèbres frères Pourcel en tête-, consacrée par Jean-Pierre Coffe qui écrit en 1993 qu’il s’agit ni plus ni moins de « « La plus brillante épicerie fine dont un amateur puisse rêver », l’adresse est devenue incontournable. A un tel point que consécration est arrivée en 1995: Gérard Pinto est le seul Français sélectionné dans sa catégorie par le Conseil National des Arts Culinaires Français pour représenter notre pays à l’occasion du « Best of France and Britain » à Londres. S’il tire une satisfaction de tous ces bravos, le commerçant n’en reste pas moins lucide.  « On ne vend pas de l’épicerie fine comme on vend des boites d’allumettes, c’est un métier d’une rare exigence, raconte-t-il. Il faut de la passion et du courage, ne pas compter ses heures et même accepter quelques frustrations comme celles de ne pas pouvoir partir à la recherche du produit unique aussi souvent qu’on le voudrait. »

Créateur d’une spécialité locale

L’entreprise qui fait vivre aujourd’hui quatre personnes continue à bien se porter et elle profite, comme d’autres, du regain pour la cuisine, les dîners entre amis préparés à la maison qui poussent les cuisiniers amateurs à intégrer des ingrédients rares et de qualité dans leurs recettes. Ce qu’ils aiment ici ? Retrouver des senteurs qui leur rappellent leur enfance – « je ne vends pas que des conserves »- et la qualité de leur interlocuteur qui a choisi et testé chacun des produits présents dans ses rayons. « Un peu comme un caviste qui recommanderait une bonne bouteille, commente Gérard Pinto, je les guide et les invite à la découverte de nouveaux produits. Même si ceux-ci se font plus rares, soupire-t-il, car on ne va pas réinventer tous les jours la tapenade. Les révélations sont rares, précise-t-il, si l’on excepte le domaine des épices (l’épicier fin fait ses mélanges lui-même) qui permettent encore de découvrir d’autres horizons. » C’est sans doute ce qui l’a conduit il y a quelques années à concevoir la recette du « Pavé Saint Roch », une friandise moelleuse entièrement artisanale élaborées à partir d’amandes fraîchement broyées, mêlées à une pâte fine d’écorces d’oranges confites; le tout agrémenté d’une pointe de cacao et d’un subtil mélange d’épices douces. Il en est naturellement le distributeur exclusif  de cette spécialité locale mais il accepte d’en livrer à ses confrères qui lui en font la demande.

14 rue de l’Argenterie 34000 Montpellier Tél. 04 67 60 57 65   www.pinto.fr

A propos de l'auteur

 

Laisser un commentaire

10 + 4 =