fbpx

Par

 

DSCN1403Plus grand port du monde, Rotterdam dégage une énergie peu commune. Une spécificité liée à sa situation face à la Mer du Nord, à son histoire et à son architecture résolument contemporaine. Presque entièrement dévastée par les bombardements en 1940, traumatisée par l’inondation qui, en 1953, a réveillé brutalement les Pays-Bas et fait 1800 victimes, Rotterdam est une ville neuve en perpétuelle reconstruction. Une ville audacieuse aussi où l’architecture contemporaine donne à voir quelques superbes exemples d’un modernisme réussi. Il y a du New-York dans l’air, mais seulement… Rotterdam est parvenue à acquérir une identité propre, puissante et européenne, où le fer et le verre sont des éléments omniprésents.

DSCN1403 DSCN1210 (2)

Du métal dans les ponts suspendus, dans les cargos, les péniches et dans les grues et machines portuaires ; du verre sur les tours aux formes géométriques qui reflètent le ciel comme autant d’écrans géants. De larges artères aux tracés droits comme les canaux qui traversent la ville, partout des sculptures offrant l’art aux visiteurs, des pistes cyclables et de nombreux espaces verts : Rotterdam se prête idéalement à la visite, et même si l’absence d’un vrai centre- ville peut surprendre, le découpage de cette cité qui a su rester à dimension humaine facilite l’exploration.

Exploration de jour comme de nuit pour profiter des éclairages savants qui donnent un autre visage à cette capitale sculptée… étonnamment énergisante.

Le port est incontournable !

DSCN1307

Un week-end passera vite et une visite du port est à programmer en priorité. Non seulement parce qu’il est devenu le plus grand du monde, mais surtout pour son esthétisme spectaculaire fait de cargos géants, d’accumulations de containers aux couleurs vives et de machines herculéennes qui accaparent le paysage avec une rare majesté. Ici, tout est surdimensionné, étonnant. C’est sur l’eau et à bord d’une des nombreuses vedettes qui accueillent les touristes (www. spido.nl), que cette excursion doit s’envisager. En quittant wester kade qui longe la Nouvelle Meuse, le spectacle débutera par une vue en perspective sur la ville avec, en premier lieu, le célèbre Pont Erasme qui est « le » pont emblématique de Rotterdam : inauguré en 1996 et long de 800 mètres, il possède un pylône de 139 mètres de haut, maintenus par 32 haubans. DSCN1371

La deuxième « carte postale » que tous les touristes s’efforcent d’immortaliser, est la vue sur la pointe de Noordereiland qui, avec ses allures de petit Manhattan, permet d’admirer du large l’hôtel New-York encadré de quelques buildings futuristes dont le plus célèbre, coiffé d’un « M » monumental, est le gratte-ciel Montevideo. Plus loin, d’autres bâtiments aux dimensions et aux lignes futuristes, ne manqueront pas d’attirer l’attention. DSCN1054 DSCN1333

La vedette longera ensuite le « Rotterdam », un gigantesque paquebot transatlantique devenu musée et hôtel flottant. Suivront encore l’étonnant restaurant et supermarché flottant chinois – le « New Ocean Paradise », amarré dans le Parkhaven, non loin de l’Euromast. Puis le chantier de Delft où est reconstruit un navire de guerre de la Delft, le Moulin de Distilleerketel et le port Schimond…DSCN1402

Après cet apéritif très visuel, arrive enfin la visite du port, forcément partielle puisque celui-ci s’étend sur une trentaine de kilomètres. Super tankers dont les coques témoignent de la rudesse des océans, citernes gigantesques, docks flottants, portiques, portes conteneurs… Le spectacle est impressionnant. De retour en ville, d’autres promenades s’offrent à vous. Les passionnés de technologie marine pourront poursuivre la découverte en se rendant à une trentaine de kilomètres du centre-ville, sur le site du New Waterweg.

C’est ici que se trouve le célèbre barrage anti-tempête à deux portes qui, fort d’une largeur de 360 mètres, est le plus grand du genre. Malheureusement, aucune visite en Français n’est prévue.Maritiem Museum Rotterdam en Buffel

Tout proche de votre point d’embarquement initial, le musée de la Marine vaut lui aussi le déplacement aussi bien pour sa collection proposée en intérieur que pour les bâtiments maritimes qui le bordent, avec notamment le « De Buffel », un ancien navire de guerre de la marine royale qui ravira petits et grands. De ce musée (d’où l’on peut voir la fameuse statue de Zadkine « la ville dévastée »), la promenade se prolonge en empruntant une passerelle suspendue en direction de Oude Haven. C’est ici que se trouve aujourd’hui le musée en plein air de la navigation fluviale à l’arrière duquel se dressent les maisons cubiques de l’architecte Piet Blom. En chemin, votre regard aura été attiré par quelques tours remarquables (dont une tour rouge très prisée des chinois) et l’ancien plus haut immeuble d’Europe, la Maison Blanche, construite sur 45 mètres de haut en 1898.DSCN1074

Difficile d’évoquer tous les bâtiments à l’architecture fascinante ! Il existe pourtant un moyen radical pour appréhender la ville dans son entité : l’Euromats. Construit en 1960, ce mât haut de 180 mètres offre à ses visiteurs une vue à 360° sur Rotterdam. On y trouve également un restaurant panoramique qui réussit la prouesse de servir une cuisine particulièrement convenable pour un site touristique et… hollandais.

Ville laborieuse, ville de business, Rotterdam possède un cœur plus festif relativement limité sur un plan géographique. Situé sur la gauche du port de Leuvehaven, il est réparti sur quelques rues dont la Witte de Withstraat (où se trouve le musée d’art contemporain) est l’épicentre, puis en direction du Museum Park, centre de nombreuses animations culturelles et du museum Boijmans van Beuningen qui abrite des trésors mondialement célébrés : signés Bosch, Rembrandt, Van Gogh, Dali, Magritte… ainsi qu’une importante collection de dessins et œuvres graphiques (80 000), allant de Michel Ange à Picasso. C’est dans ce périmètre que vous trouverez quelques boutiques de design et surtout des bars patinés (comme le « De Witte Aap ») et des bistrots très courus comme «Bazar », restaurant de spécialités turques à la déco mi-branchée, mi-orientale. Non loin du parc, le Chabot Museum nous confirme que Rotterdam a toujours eu un faible pour l’architecture d’avant-garde. Installé dans une villa conçue par les architectes G.-W. Baas et L. Stokla en 1938 dans la période architecturale du Nieuwe Bouwen, ce bâtiment se caractérise par son espace et sa luminosité mais surtout par la modernité de ses lignes. Il héberge depuis 1993 la collection privée des oeuvres du peintre et sculpteur Henk Chabot, disparu prématurément en 1949, à l’âge de 55 ans.

A voir enfin : la Maison Huis Sonneveld conçue en 1933 par les architectes Brinkman et Van der Vlugt selon les principes du Nouveau Fonctionnalisme, un mouvement moderniste néerlandais que n’auraient pas renié Robert Mallet-Stevens.

Comment se rendre à Rotterdam ?

Rotterdam dispose d’un aéroport, mais depuis Paris c’est sans aucun doute le Thalys qui reste le moyen le plus intéressant pour rejoindre, en 2 h et demi cette ville hollandaise, directement en son centre.

www.thalys.com

Bon plan ?

L’achat d’une Welcome Card est conseillé. Elle fait office de sésame et permet de circuler librement dans le métro, le tramway et donne droit à de nombreuses réductions dans les lieux de culture, de loisirs et de gastronomie. Un guide en anglais accompagne cette carte.

Où dormir ?

DSCN1203 (2)

Hôtel New York

Disposant de 72 chambres spacieuses et suites confortables, cet hôtel situé Wilhelmina, bien que créé au début des années 90 est déjà mythique. Ici tout évoque la nostalgie des années 30 et les grands départs en paquebot en direction des Etats-Unis. Le rez-de- chaussée, toujours très animé, abrite bar et brasserie au look portuaire très design. Il est prudent de réserver longtemps à l’avance. Restaurant (plateau de fruits de mer à 35€) ouvert tous les jours de 7h à 1h du matin.

Ch .de 160 à 205 €. Petit dej : 17 €

Koningginnenhoofd

1. 3072 AD Rotterdam.

Tel : 31 (0) 10 439 05 00

Inntel Hotels Rotterdam Centre

Situé juste en face du pont Erasme, cet hôtel contemporain à l’architecture étonnante (avec un seizième étage en débords) abrite un bar panoramique à visiter pour le coup d’œil. Les chambres de base sont confortables mais relativement peu spacieuses.

Ch. de 118 à 185 €

Centre Schiedamsedijk

140 3011 EA Rotterdam

Tel : 31 0) 10 413 41 39

Restaurants

Bazar

Une déco orientale avec une profusion de lampes multicolores en suspension, une atmosphère de brasserie bouillonnante et un accueil efficace : Bazar s’applique avec une carte nord-africaine et moyen- orientale à prix sages à satisfaire le plus grand nombre. Et c’est réussi.

Entre 20 et 30 €

Witte de Wittstraat

16, Rotterdam 3012

Tel : 010-206-5151

De hemel op Aarde

Un cadre éminemment romantique et très recherché pour sa cuisine traditionnelle sans falbala. Bar avec dégustation de tapas et ambiance assurée.

De 15 à 30 €

Oostzeedijk Beneden

205a, Rotterdam, Pays-Bas

Tel : (010) 413 96 56

Restaurant de l’Euromats

Avec Rotterdam à perte de vue, un dîner à l’Euromats laisse forcément un souvenir unique. La nourriture y est de belle qualité avec à la carte une mini bouillabaisse (entrée), un filet de boeuf irlandais (avec mie de pain frite et gorgonzola) et un filetde haddock aux épinards frits. Joli crumble à la rhubarbe. Service très agréable.

Entre 40 et 50 € à la carte.

Parkhaven 3016 GM Rotterdam

Tel : 010-436 48 11

Eethuis Bij Bao

Excellent rapport qualité-prix pour ce restaurant chinois qui ne déçoit pas. 20 € environ.

Stadsdriehoek Pannekoekstraat

45A, Rotterdam

Tel : (0) 10 411 85 51

Vis aan de Maas

Réputé pour ses fruits de mer et ses poissons de qualité, ce restaurant situé au bord de la rivière de Maas se trouve à dix minutes du centre de Rotterdam. Demander un place au bord de l’eau…

25 € environ

Schiemond

40B, Rotterdam 3024EE .

Tel : 010 476 29 10

 

A propos de l'auteur

 

Laisser un commentaire

4 × 1 =